Christian Albert-Brunet , écrivain poète et gazetier est né à Saint Péray Ardèche , le 24 février 1929 sous le signe des poissons.

Il a pris le nom de bataille de Saint Pétrus d'ay , ce qui veut dire en latin Saint Péray. Pétrus veut dire Pierre et Ay est le nom d'une rivière voisine aux eaux guérisseuses : la rivière d'Ay


Son premier livre intitulé " Les feux de Provence " est paru en1961 ( Bibliographie)

La première Gazette dite " La Gazette de Pétrus est sortie en 1970 ,c'est à dire depuis 30 ans ( Courriers)

A l'heure actuelle il est le seu1 Gazetier de France .

L'origine du mot gazette est gazétas ,une pièce de monnaie vénitienne avec laquelle au noment des Doges on payait la Gazette que l'on lisait sous cape.On payait ces quelques feuilles , critiquant souvent la dictature ,avec une gazetta.

Depuis 30 ans la Gazette contenant de 40 à 50 pages écrites parait à raison de 10 Gazettes par an ,cela donne un total de 15 000 feuilles environ . Cette Gazette est aussi conservée à la bibliothèque de Bagnols sur Cèze où il habite la rue de L'enfant qui Pisse , dans la maison du poète


Cette petite rue attire l'attention de très nombreux touristes qui viennent la prendre en photo .

Un de ses livres, paru en janvier 1970 sous le titre de "Pétrus le Croquant", défendait la Vallée de la Cèze contre le projet de Méjannes le Clap , où on devait construire 8000 villas destinées en partie à des riches hollandais avec des piscines particulières pour chaque villa et ainsi l'eau de la rivière la Cèze aurait été pompée, et la rivière aurait été à sec , les habitants du pays n'auraient plus eu de rivière .Il a appelé ce livre "Pétrus le Croquant" en faisant le parallèlle avec Jacquou le Croquant qui s'est battu contre un marquis et dont le père a fini aux galères.

C'est un écologiste non politisé , qui aime la nature et notre rivière , le poumon de la terre sans laquelle notre micro climat serait complètement détruit et les habitants de laVallée n'auraient plus qu'à émigrer dans les HLM en perdant leurs racines et leurs traditions ainsi que l'enchantement de notre belle Vallée de la cèze.

Il vit en grande partie à Frigoulet, petit hameau de Goudargues ,perdu dans les garrigues ,niché au milieu des vignes et des collines au bord de la Cèze et dont le nom Frigoulet veut dire; la Frigoule ou le Thym .

Saint Pétrus d'AY que l'on appelle Pétrus dans toute la région est devenu le poète de la région ainsi que le gazetier relatant à sa façon les évènements de cette région qui est un véritable paradis terrestre · Il est la mémoire du pays , et grâce à lui les historiens futurs n'auront qu'a relire ses oeuvres pour connaitre la vie de cette belle région.